arrow-thin-ltrarrow-thin-rtlarrow-thin-ttbicon_bagicon_birdicon_bookicon_brushicon_cardicon_diceicon_facebookicon_figurineicon_google-plusicon_lockicon_moneyicon_pinteresticon_shooting-staricon_staricon_treeicon_twitterillus_bankwireillus_CBillus_chequelogo_avis-verifieslogo_paypallogo_ukoo

karrell orange 8394 taille 3/0

Raphael

La tradition et fabrication française sont des gages de qualité à l'utilisation que tout Artiste professionnel ou amateur reconnaît aux pinceaux Raphaël.

En achetant ce produit vous gagnez 4 points.

Découvrez notre programme de fidélité

4,50 €

Livraison entre 7 et 14 Jours ouvrables

Description détaillée

  • Lexique du peintre

  • Biseauté

  • Pinceau plat, avec bord oblique, c’est-à-dire avec deux sorties.
  • Bombé

  • Pinceau fabriqué bombé. Mouillé, il "fait la pointe".
  • Botte

  • C’est l’ensemble des poils ou des fibres nécessaires à la fabrication d’une série de pinceaux.
  • Capillarité

  • La capillarité dépend de la structure intrinsèque de chaque poil ou de chaque fibre. C’est le pouvoir d’absorption de la couleur. Plus le poil est fuselé, plus son ventre est accentué, meilleure est la rétention capillaire et plus la distribution de la couleur est régulière.
  • Carré

  • Pinceau plat dont la largeur est égale à la sortie.
  • Diamètre

  • Pris sur la virole au ras du poil, sur les pinceaux ronds.
  • Épaisseur

  • De la virole au ras du poil.
  • Fleur

  • Extrémité la plus effilée et la plus légère d’un poil. Partie apparente sur l’animal (sur fleur : pinceau monté sur sa fleur).
  • Langue de chat

  • Forme oblongue pointue ressemblant à la langue pointue du chat. Ce terme est repris dans tous les pays pour le pinceau. Cette forme dérivée de l’ "usé-bombé" permet de travailler sur la pointe, la tranche ou en aplats.
  • Largeur

  • Prise sur la virole au ras du poil sur les pinceaux plats.
  • Nervosité

  • Capacité physique d’un poil ou d’une fibre à retrouver sa forme initiale plus ou moins rapidement. C’est aussi ce que l’on décrit comme "mémoire de forme".
  • Pincelière

  • Plutôt féminin du fait de besoin de sensibilité et de précision des doigts, ce métier d’artisanat d’art requiert jusqu’à 6 à 8 ans d’apprentissage avant de pouvoir maîtriser la fabrication d’un pinceau en martre.
  • Plat court

  • Pinceau carré (brosses à tableaux) sortie à peu près identique à la largeur.
  • Plat long

  • Pinceau dont la sortie est à peu près double de la largeur.
  • Pointu

  • Extrémité d’un pinceau rond.
  • Racine

  • Extrémité la plus épaisse et la plus lourde d’un poil. Se trouve, sur l’animal, fixé à sa peau (sur racine : pinceau monté sur racine).
  • Sortie

  • Longueur des poils depuis leur extrémité jusqu’à la virole.
  • Tête-bêche

  • Fleur en bas, de la botte ou de la touffe, et racine en haut. Du fait de sa conicité, un seul poil peut séparer la pointe d’un pinceau rond en deux.
  • Touffe

  • C’est l’ensemble des poils ou des fibres assemblés en pinceau avant leur insertion dans la virole ou la plume.
  • Traceur

  • Pinceau rond à sortie longue ou extra longue. Pour filets, décors , peinture marine.
  • Tranche

  • Se réfère aux pinceaux plats vus de profil.
  • Usé bombé

  • Pinceau fabriqué de telle sorte qu’il est formé comme s’il avait été usé, évitant ainsi son "rodage".
  • Virole

  • Pièce métallique ou plastique, cylindrique ou conique enserrant les poils.