arrow-thin-ltrarrow-thin-rtlarrow-thin-ttbicon_bagicon_birdicon_bookicon_brushicon_cardicon_diceicon_facebookicon_figurineicon_google-plusicon_lockicon_moneyicon_pinteresticon_shooting-staricon_staricon_treeicon_twitterillus_bankwireillus_CBillus_chequelogo_avis-verifieslogo_paypallogo_ukoo

L'Infâme Trahison

Games Workshop

  • L'histoire d'une guerre classique dans le Vieux Monde
  • Écrit par Nick Kyme
  • Premier tome d'une trilogie

En achetant ce produit vous gagnez 14 points.

Découvrez notre programme de fidélité

14,00 €

En stock : 1 article disponible

Expédition sous 24H

Description détaillée

Tome 1 de la Guerre de la Vengeance

Des millénaires avant l'ascension de l'humanité, l'alliance des Nains et des Elfes fait place à la guerre. Le roi nain Snorri va au-devant de son destin face au roi elfique Caledor quand est porté le premier coup d'un conflit susceptible d'entraîner la chute de deux grandes civilisations.

POURQUOI LIRE CE LIVRE
C'est une épopée d'ampleur qui s'étend à travers le Vieux Monde et au-delà et sert de prélude à des millénaires d'histoire, dont l'écho se répercutera jusqu'à la fin du monde.

L'HISTOIRE
Des milliers d'années avant l'ascension des empires humains, les Nains et les Elfes sont des alliés fidèles. Leurs civilisations connaissent une ère de paix et de prospérité sans égale. Mais quand les caravanes naines sont attaquées et leurs marchands massacrés, les elfes sont accusés de trahison. Prompts à qualifier de traître le peuple d'Ulthuan, les seigneurs de la montagne essaient tout de même d'éviter le conflit. Mais l'arrogance des Elfes ne connaît pas de limites et empêche toute chance de réconciliation… La guerre est inévitable.
Snorri Demi-Main, fils du Haut Roi nain, avec son cousin Morgrim Barbenoire, est aux premières loges quand la grande cité de Tor Alessi se retrouve assiégée par l'immense ost du roi Caledor. C'est là que Snorri va rencontrer son destin… dans la premier choc d'un conflit qui pourrait bien annoncer la chute des deux grandes civilisations.

Écrit par Nick Kyme